Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT)

Rosans
Lieu dit LES BUISSONS
05150
Rosans
c.roux@adsea05.fr

L’Etablissement de Service et d’Aide par le Travail (ESAT) « Les Buissons » & «Le Lastic » a été créé pour recevoir des adultes handicapés qui ne peuvent obtenir ou conserver un emploi dans le secteur ordinaire. C’est un établissement médico-social qui apporte les soutiens nécessaires pour la mise au travail et l’intégration professionnelle. Il permet donc une vie sociale et professionnelle aux adultes handicapés.

 

L’ESAT de Rosans est  implanté dans le village de Rosans (500 habitants) à 750 m d’altitude dans le département des Hautes-Alpes, dans la région PACA. Il se situe à 1 heure de trajet de Gap, à 20 minutes de Serres et à 10 kms de la Drôme.
L’antenne cuisine centrale se situe sur la commune du Bersac, petit village près de Serres (05) à 20 minutes de Rosans. 
Une annexe blanchisserie se situe sur la commune de La Saulce,  à 15 minutes de Gap dans les locaux d’une entreprise d’insertion.

FINESS N° 050 001 544 : AIDE PAR LE TRAVAIL POUR ADULTES HANDICAPES TOUS TYPES DE DEFICIENCES.

Le financement de l’ESAT,  est assuré par des ressources régulières qui ont 3 origines :

  • La dotation globale annuelle de l’aide sociale qui prend en charge les dépenses de fonctionnement.
  • La production (le chiffre d'affaires) : l’ESAT possède une activité de production propre et de sous-traitance.
  • L'aide au poste issue de l'Agence de Service et de Paiement (A.S.P.) afin de compléter la rémunération des travailleurs handicapés.

Les modalités d’accompagnements et principes fondamentaux d’accueil

Pour répondre à ses deux missions, l’ESAT offre aux personnes qu’il accueille une activité productive adaptée assortie de soutiens professionnels et extra-professionnels.
L’ESAT est un établissement de travail adapté qui se développe dans une démarche d’entreprise :

  • Dans un milieu protégé : il privilégie l’autonomie et l’épanouissement des usagers par le travail dans un cadre et des conditions aménagés pour les rendre accessibles et très proches du milieu ordinaire du travail,
  • Dans un environnement économique concurrentiel : il est en capacité d’apporter une réponse aux contraintes de production et de service de ses clients.

 

Capacité et modalités d’accueil

L’ESAT de ROSANS (Etablissement et Services d’Aide par le Travail)  est un établissement médico-social ayant une capacité d’accueil de 63 ETP (Equivalent temps plein) usagers
Il est ouvert toute l’année et assure aux usagers, travailleurs en situation de handicap, un accompagnement socioprofessionnel individualisé et contractualisé.
L’ESAT accueille des adultes reconnus travailleurs handicapés bénéficiant d’une orientation, par avis de la CDAPH (Commission des Droits et Autonomie des Personnes Handicapées) de la Maison Départementale des Personnes Handicapées. 
Une demande de candidature est adressée à l’établissement. L’admission en ESAT est possible au terme du processus de préadmission si : 

  • l’établissement dispose de places disponibles,
  • les besoins et attentes du travailleur sont compatibles avec l’offre de prestation de l’Etablissement.

L’admission en ESAT est précédée d’une période d’essai de un à six mois renouvelable une fois selon le cas. La décision définitive d’admission par la CDAPH ne survient qu’à l’issue de la période d’essai.
L’usager admis en ESAT n’est pas un salarié au sens du droit du travail. Il n’est pas titulaire d’un contrat de travail, mais d’un Contrat de Soutien et d’Aide au Travail (CSAT).

Par ailleurs, en vue d’un projet d’orientation l’ESAT peut accueillir des stagiaires. Deux formes de stages adaptés sont proposées :

  • Le stage d’observation (16-18 ans) pour se familiariser avec le monde du travail,
  • Le stage d’orientation (18-20 ans) en vue d’évaluer l’aptitude au travail et de proposer une orientation à la CDAPH : ce type de stage ne peut se faire qu’à l’initiative d’une personne morale (ESSMS, organisme de formation, POLE EMPLOI, SAVS,…)

Bénéficiaires

Les personnes accueillies présentent différentes natures de dépendances :

  • troubles des comportements,
  • troubles mentaux,
  • troubles sensoriels
  • troubles associés.

Majoritairement issus du département des Hautes-Alpes, les travailleurs de l’ESAT peuvent, le cas échéant, venir d’autres départements limitrophes.


Objectifs de la prise en charge

En ce qui concerne le travail

au terme de la période d’essai, durant laquelle vous pourrez occuper différents postes de travail sur différents ateliers, votre affectation, en cas de confirmation, sera effectuée en fonction de vos possibilités, de vos désirs, des besoins des ateliers et de la gestion de l’ESAT, par la Direction,

En ce qui concerne le soutien au travail 

Outre les heures de soutien encadrées par des éducateurs dont vous pourrez bénéficier, dès votre arrivée, un moniteur référent sera désigné.  Votre référent sera un des moniteurs d’atelier : il vous soutiendra dans votre apprentissage, il sera là lorsque vous rencontrerez des difficultés dans le travail, il vous aidera, entre autres, à mettre en place votre Projet Professionnel Personnalisé après les six mois d’essai, il sera le garant de la confidentialité à laquelle vous pouvez prétendre.
 

En ce qui concerne le soutien social

le S.A.V.S. de l’ADSEA05 pourra aider dans la vie sociale.

 

Projet personnalisé

Il constitue l’axe fondamental du travail d’accompagnement en ESAT. C’est un référentiel de qualité dans la prise en charge de la personne accueillie. Ce projet s’élabore avec le travailleur éventuellement sa famille et/ou son tuteur et tous les intervenants impliqués dans son accompagnement.
Il recouvre et implique toutes les dimensions de prise en charge. Le but du Projet Professionnel Personnalisé est de définir des objectifs réalisables adaptés aux besoins et aux potentialités du travailleur, en fonction de sa problématique.
Le projet d’établissement repose sur :

  • Des valeurs de solidarité, d’accompagnement par le travail, de respect de l’autre
  • La mutualisation des compétences, le partage,
  • La valorisation par le travail, la diversité des activités,
  • L’écoute et la prise en charge de personnes en souffrance psychique.

Ce dernier est écrit et transmis au travailleur handicapé, et éventuellement à sa famille et/ou son tuteur. Il marque la volonté de contrat moral d’engagement réciproque (travailleur/ESAT), permettant de respecter les bases du projet mis en place. 
Réévalué chaque année, il est mis à jour après la réunion de synthèse qui concerne tous les travailleurs de l’ESAT. 
Le Projet Professionnel Personnalisé s’inscrit pleinement dans les exigences de qualité de suivi de la personne handicapée, en référence à la Loi du 2 janvier 2002. Enfin, le Projet Professionnel Personnalisé est, par définition, interactif, c’est à dire qu’il implique continuellement un va-et-vient entre sa conception et sa réalisation. Il est évolutif et toujours en lien avec le projet d’établissement.
 

Activités proposées

Les pôles d’activités dans lesquels les usagers exercent leur activité professionnelle sont :

  • Le pôle blanchisserie, dont une équipe en détachement en entreprise (Blanchisserie ABI),
  • Le pôle Cuisine Centrale,
  • Le pôle Ménage et entretien des locaux,
  • Le pôle Espace Verts et Multi-travaux,
  • Le pôle Agricole et maraîchage.

L’ESAT de ROSANS est susceptible de développer de nouvelles activités et compétences afin :

  • D’innover et de s’adapter, comme toute entreprise, pour répondre aux besoins du marché et de sa clientèle,
  • Mais également de permettre à des usagers d’exercer leurs savoir-faire spécifiques et de développer leurs aptitudes.

Moyens en encadrements et accompagnements 

La répartition des effectifs est faite selon une logique pôle métier, rattaché au chef de service. Des services supports sont rattachés au directeur.
Le  directeur est garant du bon fonctionnement de l’établissement. A ce titre, il prend en charge la conduite du projet d’établissement, il guide et mobilise  l’équipe,  assure  le recrutement  et l’évaluation du personnel. Enfin, pour conduire sa stratégie,  il développe et entretient un réseau de partenaires et veille à la bonne gestion financière de l’établissement.  

Le  chef  de  service veille,  quant à  lui,  au  bon  fonctionnement  des  activités  et  notamment  à l’organisation de la production. Il veille à l’organisation des projets individualisés et représente le directeur.
Il  collabore  étroitement  avec  le  directeur  et  a  en  charge  les  différentes  tâches  liées  au fonctionnement  de  l’établissement  telles  que  la  gestion  des  plannings,  la  participation  au recrutement et aux évaluations du personnel, l’animation de différents groupes de travail, etc.... 
Il est le supérieur hiérarchique direct des moniteurs principaux et moniteurs d’ateliers.
Les moniteurs d’ateliers et moniteurs principaux veillent  à  la  bonne  marche  de  la  production  et apportent,  par  leur  savoir-faire  et  leur  expérience,  un  accompagnement  développant  les  capacités professionnelles des travailleurs handicapés grâce à des techniques pédagogiques variées. 
Les  assistants (comptabilité–secrétariat)  assurent  la  facturation  des  activités  commerciales  et  le suivi administratif de l’établissement. Ils sont directement rattachés au directeur et collaborent à la mise en œuvre des outils de pilotage et de gestion. 
Les chauffeurs-livreurs assurent des livraisons de blanchisserie et restauration.